27 janvier 2016

Améliorer la qualité de l'air intérieur

La qualité de l'air ambiant dans une habitation, un lieu scolaire ou milieu de travail a autant d'importance que ce que l'on mange dans un mode de vie sain et pour assurer la santé des occupants.  Pourtant cet aspect est souvent laissé de côté puisque non perceptible.  De nombreuses sources de polluants viennent affecter quotidiennement la qualité de l'air que l'on respire.  Avec le temps un air ambiant contaminé viendra déteriorer la santé et la qualité de vie des personnes touchées.

Afin d'éviter la contamination d'un milieu de vie, des règles simples sont à respecter:

  • Interdire l’usage du tabac

C’est connu la fumée toxique de la cigarette n’affecte pas seulement le fumeur, mais toute les personnes se trouvant dans pièce.

  • Faire le ménage régulièrement

La poussière comporte plusieurs types d’allergènes nocifs pour la santé.Maintenir un lieu propre permet d’éviter la prolifération de polluants dans l’air.Un endroit en désordre est également source de développement des moisissures.

  • Nettoyer immédiatement suite à un dégât d’eau ou à une inondation

Le fait de ne pas assécher immédiatement un débordement d’eau ou de régler un problème de tuyauterie fuyant engendra le développement de moisissures hautement nocif pour la santé.Au besoin une décontamination complète suite à un dégât d’eau peut s’avérer nécessaire afin d’éviter le développement de moisissures sous les surfaces touchées.

  • Bannissez le monoxyde de carbone

Attention au chauffe-eau au mazout ou au gaz, au foyer ouvert ou à tout générateur de chaleur interne.Ceux-ci évacue du CO2, responsable des difficultés respiratoires et de la mauvaise circulation d’oxygène dans le corps.

  • Vérifiez si du Radon émerge de votre sous-sol

Incolore et inodore le gaz radioactif Radon est produit par l’uranium présent dans le sol.  À l’état naturel celui-ci est suffisamment dilué pour ne pas être un danger.  Cependant en espace restreint il est très dangereux et constitue un important risquede développement du cancer. Si l’habitation est mal isolée ou présente des problèmes de construction le Radon peut s’infiltrer dans celle-ci.

  • Diminuer la présence de composés organiques volatiles (COV)

Ceux-ci peuvent provenir de la colle utilisée sous la tapisserie, du produit appliquée pour vernir le plancher ou encore de vos rideaux, vos armoires de cuisine ou bien d’ailleurs.Beaucoup de matériaux de construction ou de décoration sont constitués de COV nocifs pour la santé causant notamment des baisses d’énergie, une modification de l’humeur, des problèmes respiratoires et même contribuer au développement du cancer.Pour éviter d’être exposé au maximum (puisqu’il est impossible de l’être complètement) informez-vous sur les produits que vous achetez pour connaître leur teneur en COV, éviter de demeurer sur place lors des travaux de rénovation et de construction sans équipement approprié et favoriser ces travaux durant la période estivale.

  • Assurez une ventilation adéquate des lieux

Un système de ventilation mal entretenu ou déficient peut rejeter nombre de poussières et de polluants dans l’air.Vérifiez donc annuellement que votre système de ventilation est en bon état de marche et faites-le nettoyer régulièrement.